Les bienfaits du Toucher | Shiatsu

Les bienfaits du Toucher

Je n’ai pas l’intention ici de refaire un énième article sur les bienfaits du toucher, mais juste de rappeler, combien le toucher est important dans nos vies de mammifères Humains (entre autre!).

ob_1acd5a_calins-png

Chez de nombreuses espèces, on constate que lécher, épouiller, se poser contre, font partie des manières de vivre ensemble, et combien on a oublié dans nos sociétés qui tirent vers l’individualisme que le toucher peut avoir son importance.

On a constaté par exemple chez les personnes âgées, privées de l’entourage, souvent d’un conjoint décédé, ou que l’on n’ose pas toucher, sont en manque de ce type d’habitude, de dopamine, et se retrouve confrontées à une souffrance certaine due à l’avancée en âge et à la distance que l’on met avec elles (ce ne sont pas les seuls facteurs bien sûr, mais le manque de toucher en fait partie).

De même chez les enfants en bas âge, négligés ou maltraités, et où la carence affective joue sur le développement moteur et psychologique, effets possiblement réversibles en fonction de l’âge auquel on intervient sur le problème et en fonction de la gravité des carences.

Des études en éthologies (Harlow) ont été faites sur de petits singes, privés du contact maternel, à qui l’on proposait un substitut fait soit de grillage mais avec de la nourriture, soit fait de fourrure mais sans lien avec l’alimentation.

Le résultat est que les petits singes passaient tout leur temps sur le substitut en fourrure, agrippés, et n’allant vers l’autre que pour se nourrir.

index

Le toucher et le contact sont donc des moyens de survie, un peu trop souvent oubliés ou mis de côté.

 

Depuis quelques années, on voit fleurir les « Free Hugs », issus de l’exemple de cette magnifique femme, Amma, qui donne de « vrais » câlins, qui n’a pas peur de toucher les gens, de les prendre dans ses bras, avec l’intention qui suit, l’Amour, la Bienveillance, savoir approcher l’autre sans arrière pensée ni violence, savoir toucher l’Être dans son ensemble, sans a priori, et être présent à ce que l’on fait, au moment où on le fait, au moment où on « donne » et par la même, où l’on reçoit de l’Autre.

ob_66d86f_amma-520

C’est aussi ce que peut donner dans d’autres mesures le Shiatsu. Une façon d’appréhender le corps par le toucher, d’apporter du Bien Être, de soulager, d’apaiser les tensions tant sur le plan psychologique que physique, voire de donner du « soin ».

Alors pensez à vos proches, et profitez-en, serrez les fort dans vos bras, pas besoin de prétexte, laissez vous juste aller à votre Nature d’Humain !

🙂

images