MASSAGES IN SCHOOLS

ORIGINES :

En 1999, Mia Elmsäter, suédoise, et Sylvie Hétu, québécoise, issues du monde de l’éducation, instaurent un programme de massage entre enfants : le MISP (Massage in Schools Program). Il s’adresse aux enfants de 4 à 12 ans.

Aujourd’hui il est pratiqué à travers le monde. Des instructeurs sont formés dans une quarantaine de pays dont le Canada, la Suède, la France, la Belgique, le Portugal, l’Irlande, la Suisse, le Japon, l’Argentine, la Nouvelle-Zélande, etc…

LES APPLICATIONS DU PROGRAMME:

Il s’adresse aux enfants de 4 à 12 ans. Il se compose de 15 mouvements simples et ludiques, nommés « routine ». Elle s’effectue en une dizaine de minutes lorsqu’elle est acquise. Elle peut s’adapter à des enfants de 2-3 ans avec le MINI MISP.

CARACTÉRISTIQUES:

Les enfants se massent les uns les autres. Le massage se fait sur les vêtements. Les enfants se demandent la permission et se remercient. Aucun instructeur ne masse les enfants. L’adulte guide les mouvements des enfants (soit sur un autre adulte, professeur par exemple, soit dans l’air).

EFFETS BÉNÉFIQUES OBSERVÉS*:

Le fait de se masser a un effet calmant et réduit les niveaux de stress. Diminue l’agressivité, améliore la concentration, favorise l’empathie, amène un meilleur fonctionnement du système nerveux autonome, peut devenir un outil de gestion pour améliorer les relations entre les enfants ainsi que les relations familiales.

*D’après des études réalisées en Suède.

On peut proposer ce programme :

  • Dans les écoles
  • dans les centres de sloisirs
  • dans les ateliers parents/ enfants
  • dans le périscolaire
  • dans les crèches