le_shiatsu_un_soin_venu_d_ailleurs_15« Le SHIATSU est une discipline exercée à l’aide des pouces, des doigts et des paumes, sans l’aide d’aucun instrument, mécanique ou autre, qui appliquent une pression au niveau de la peau pour corriger les dysfonctionnements internes, favoriser et maintenir la santé »

Le Shiatsu est une méthode de soins par acupression (pression avec les pouces).
Définition officielle du Shiatsu par le Ministère de la santé japonais.

Née au Japon il y a de cela des millénaires, cette pratique est basée sur la Médecine Traditionnelle Chinoise et l’équilibre des énergies Yin-Yang.
On pratique le Shiatsu traditionnellement au sol, sur futon, au-dessus des vêtements. Le praticien n’utilise ni huile, ni instrument particulier. Les mains, les paumes, les pouces, et parfois les coudes et les pieds, sont ses outils. Des pressions particulières seront appliquées sur le corps, à des endroits stratégiques en fonction du mal dont se plaint le patient, afin de tenter de rétablir l’harmonie corps-esprit.

Le Shiatsu peut également se pratiquer sur chaise ergonomique, toujours par dessus les vêtements. Dans ce cas, il porte le nom de Amma assis. En général, la séance est plus courte qu’au sol.

Le Shiatsu est une discipline dynamique, qui fait appel au souffle du patient, à sa respiration, afin d’accéder à la détente et de pénétrer les points douloureux. C’est une technique composée de points de pression, d’étirements, et de frappes, qui agissent en profondeur, tant sur le plan physique que psychique.

Les symptômes d’une maladie sont le reflet d’un déséquilibre de l’énergie (Qi- Chi) de l’individu. Cette équilibre qui circule dans ce que l’on nomme en médecine chinoise « méridiens », est parfois bloquée, ou perturbée, d’où l’apparition de symptômes.

Le praticien de Shiatsu, tout comme l’acupuncteur, va intervenir sur ces points mais en utilisant ses mains plutôt que des aiguilles, afin de libérer les tensions et de rétablir une certaine harmonie dans la circulation de l’énergie à travers les méridiens.

Le Shiatsu, tout comme certaines autres pratiques orientales, peut d’une part prévenir  ces problèmes, mais aussi tenter de soigner* ces perturbations et de rétablir la circulation de l’énergie dans le corps.

 

* Le shiatsu ne se substitue pas à un traitement médical, et ne dispense pas de consulter son médecin pour tout problème de santé.