Retour sur stage | Shiatsu

Retour sur stage

Retour sur un stage de Kiyindo Shiatsu

Logo du Centre Européen de Kiyindo Shiatsu

Logo du Centre Européen de Kiyindo Shiatsu

 

J’ai eu l’occasion de participer au stage de Kiyindo Shiatsu (http://www.kiyindo-shiatsu.com/), école Européenne de Shiatsu qui revendique une pratique Yin, en profondeur, avec des techniques très particulières.

J’avais déjà pu pratiquer lors d’un stage précédent dans les mêmes conditions, et cette pratique m’avait laissé une très bonne impression quant à l’originalité du traitement, et à l’efficacité rapide pour soulager certaines douleurs (ex: torticolis).

Cette année encore, le stage se déroule au Monastère bouddhiste Zen d’Alsace (http://www.meditation-zen.org/fr), dans le calme d’un temple, sous le regard bienveillant d’un Bouddha de bois admirable. Le jardin et le lieu appellent à la sérénité et permettent de travailler dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Les moines restés sur place s’occupent de notre quotidien, repas végétariens, collations, délicieuses tisanes aux herbes du jardin, pendant que nous suivons les cours de Pierre Clavreux (créateur d’un Kiyindo Shiatsu français), accompagné de Pia, professeur de Stretch Vital (méthode corporelle, issue de la danse, qui permet de mettre en relation le corps du praticien et le Shiatsu, en travaillant sur des déplacements lents, des postures d’ancrage et la relation à l’autre).

Le séjour est malheureusement trop court pour voir beaucoup de méthodes, mais cela nous donne l’occasion de découvrir ou de réviser certaines techniques basées sur les similitudes entre les points et le rapport entre les diverses articulations du corps : travailler en « croisé », en diagonale, ou intervenir sur un membre « miroir » pour soulager une douleur (ex : travailler sur l’avant bras pour soulager une crampe au mollet).

Les protocoles sont agrémentés de quelques étirements issus du massage thaïlandais. Impressionnants visuellement, ils restent efficaces, même s’ils ne sont pas destinés aux personnes souffrant de certaines pathologies (du dos par exemple).

Le Kiyindo, appris seulement sur un stage ponctuel, ne peut être employé comme une méthode de soin réel selon moi, car la formation nécessite de se pencher sur des subtilités impossibles d’appréhender en si peu de temps. La méthode en elle même peut être un bon complément à certaines pratiques, même si l’efficacité à long terme reste à tester.

Le protocole appris sur ces deux jours et demi est tout de même intéressant, et les techniques peuvent entrer dans un Shiatsu « bien-être » qui se basera sur l’intégral du corps, et sur de nombreux étirements qui favoriseront la détente.

Le travail sur certains méridiens, tels que la Vessie, ou l’Estomac, pourra également permettre une sorte de détoxification du corps.

En repensant à ce protocole, je me suis dit que je pouvais me l’approprier aisément en ajoutant « ma sauce » et en complétant par d’autres points qui n’ont pas été vus durant ce week-end.

Je vous propose désormais de le découvrir !!

N’hésitez pas alors à me contacter pour prendre un rendez-vous !!

 

 

Post Tagged with, ,

Les commentaires sont fermés.